Pierre Desgoutte

Pierre-Marie-Joseph Desgoutte est né le 26 février 1874 à Saint Hilaire, arrondissement de Roanne, département de la Loire, fils de Jean Desgoutte et de Marie-Philiberte Plasse. Il débuta dans l'automobile en 1896, d'abord comme dessinateur-mécanicien chez Audibert et Lavirotte, où il étudia plusieurs modèles, puis comme ingénieur chez Berliet.

En 1897, il épousa une jeune savoyarde, Joséphine Curial, dont il eut deux garçons, Georges (1898) et Gabriel (1900).

En 1904, il fonda la société Desgouttes et Cie, devenue par la suite la société Automobiles Cottin et Desgouttes (Un "s" final ayant été rajouté au nom Desgoutte pour des raisons de marketing). Il s'occupa personnellement des dessins pour la fabrication de trois modèles : les 12, 16 et 40 CV.

PhotoDesgouttes.JPG (29844 bytes)

La maison connut un succès considérable. Toutefois, en 1923, Pierre Desgoutte divorça, se retira de la société Cottin & Desgouttes, se remaria avec Elisabeth Wilhelmine Caroline Nobile de Zenetti, autrichienne d'origine, dernière descendante d'une vieille famille de nobles vénitiens, et s'installa à Nice, où il acheta la villa du peintre Chéret.

Jusqu'à sa mort à Nice en 1955 les problèmes automobiles le passionnèrent et il prenait encore des brevets concernant les transports routiers et ferroviaires quelques temps avant de disparaître.

Pierre Desgoutte était mon arrière-grand-père. Des photos de famille sont disponibles sur mon site personnel.

Route.JPG (59500 octets) Georges et Gabriel Desgoutte sur la route

 

Cyrille Cottin

Cyrille Cottin, né en 1870, décédé en 1942, de son vrai prénom : Cyrille-Edouard, était le 4ème enfant (sur 7) de Cyrille Cottin qui avait épousé en 1863 Louise Payen, issue d'une nombreuse famille de la grande bourgeoisie lyonnaise, et dont les descendants comptent de nombreuses alliances dans la noblesse française. Son père tenait sa fortune d'une affaire familiale de soieries créée en 1830 dans laquelle il était associé : "Les petits fils de Claude-Joseph Bonnet".

cyrilleCottin.JPG (31709 bytes)

En raison du grand nombre de descendants de ce dernier, la coutume voulait que seul, le ou les aînés, de chaque branche puisse entrer dans la société. C'est ainsi que Cyrille-Edouard Cottin, ne pouvant y rentrer, chercha à créer son affaire, ce qui le conduisit à s'associer avec Pierre Desgoutte en 1906, à l'âge de 36 ans. 

Il y investit sa fortune, aidé par la dot de sa femme (née Adda Bourras), et la confiance que lui témoignèrent ses amis, relations et parentés dans la bourgeoisie lyonnaise.

C'était un homme de caractère, dynamique et audacieux, avec un charisme certain. Tous ces facteurs ajoutés aux grandes compétences techniques de Pierre Desgoutte , permirent à la jeune société Cottin & Desgouttes de se développer rapidement.  Quand la société connut ses premières difficultés vers 1929, André Citroën, qui produisait déjà ses véhicules en série, lui proposa de le racheter. Par fierté, il refusa, et dut finalement perdre l'essentiel de sa fortune.

genevievedubois.jpg (61586 bytes) Voici une photo de Geneviève Dubois, fille de Cyrille Cottin, montée sur un bourricot en Afrique du Nord, en 1925, probablement en voyage de noces.
CyrilleCottinTexte.JPG (126040 octets) Un texte en anglais sur Cyrille Cottin