Emblème Cottin & Desgouttes

Cet objet de collection Cottin & Desgouttes était à vendre ! Il appartient maintenant à l'arrière-petit-fils de Pierre Desgouttes qui habite aux Etats-Unis.
  

Un restaurant dans l'usine Cottin & Desgouttes

Une photo publiée par LA FABRYK (@la_fabryk) le

L'excellent restaurant lyonnais "La Fabryk" est en partie installé dans les vestiges de l'usine Cottin & Desgouttes. Leur nouveau décor présente de nombreuses photos provenant de notre site.

Une Cottin-Desgouttes à pédales

Un grand merci à Christian Dubouis, issu de la famille Desgouttes, qui nous envoie ces photos d'une Cottin & Desgouttes à pédales qui était exposée au salon Epoqu'auto de Lyon au mois de novembre 2009. Cette petite voiture aurait été fabriquée par des ouvriers des établissements Joseph Besset, constructeur de cars à Annonay.  Elle fait maintenant partie de la collection  de Jean Pascal qui lui a consacré une page sur le site Voitures à pédales.

           

Quelques photos d'époque

Nous remercions Gérard Veillon qui nous écrit :

"Ci-joint trois photos de la première Cottin de mon père, achetée en 1924 ou en 1925. Les deux premiers clichés ont été réalisées par un professionnel. Le troisième, de mauvaise qualité, a été pris lors d'un voyage de mes parents. Je sais que mon père a remplacé cette voiture par une "Sans Secousses", dont je n'ai aucune photo. En 1937, il a acquis une 402 Peugeot."

       

Quelques cartes postales

Emmanuel Chauvin nous envoie cette carte postale. Il pourrait s'agir d'une Cottin & Desgouttes modèle 1910, mais il est difficile de l'affirmer. Mais la photo est belle, alors ne nous privons pas de la partager.

Demande d'information sur un moteur

Un visiteur à la recherche d'informations nous a transmis ces photos d'un moteur Cottin & Desgouttes. Si vous pouvez identifier le modèle de ce moteur ou le type de véhicule qu'il équipait, merci d'envoyer un et nous lui ferons suivre.

       

Ecole La Mache

Roger Dubois nous écrit :

J'ai été invité le 6 mars 2009, en tant que petit fils de Cyrille COTTIN, à l'inauguration à l'Ecole La Mache d'un nouvel atelier haute technologie, et de 2 nouvelles salles de cours baptisées respectivement COTTIN et DESGOUTTES.
En 1920 l'abbé LA MACHE fonde une école pour former des apprentis issus de milieux modestes. Elle vit grâce aux dons de bienfaiteurs opiniâtrement sollicités par l' abbé. A l'arrêt d'activité de COTTIN & DESGOUTTES , LA MACHE rachète leurs terrains et ateliers pour y transférer et développer l' école.
Par la suite, l'école vendra ses terrains pour construire à proximité des bâtiments modernes plus adaptés à son développement.
Aujourd'hui elle compte environ 1000 élèves, qui obtiendront des diplômes allant du BTS à la licence. A leur sortie, ils sont assurés de trouver un emploi à raison d'un diplômé pour 10 demandes d'embauche.

Il a pris quelques photos de ces nouvelles salles de cours, et a réalisé le montage ci-dessous (cliquez sur les deux photos du bas pour voir les originaux) :

La Mache

Souvenirs d'Antoine-Gérard Dumortier

Antoine-Gérard Dumortier a connu les automobiles Cottin & Desgouttes du temps de leur production et partage avec nous quelques souvenirs...

Message reçu le 12 mai 2011

J'ai 91 ans et je me souviens très bien de la Cottin de mes parents. Trois Cottins avaient été commandées vers 1924, destinées à Antoine Dumortier mon père, Joseph Dumortier son frère et Gustave Bourgois son beau frère, tous de Tourcoing.

Cette Cottin avait été transformée de décapotable en conduite intérieure en 1930, et j'avais 20 ans quand je l'ai emmenée en évacuation en mai 1940.

Je revois parfaitement ses 4 pédales et son levier de changement de vitesse à droite (conduite à droite) son volant, et les mises en route, en hiver, nécessitant plein d'eau chaude et 2 personnes : mon père au bouton de démarrage et moi à la manivelle

Hélas, pendant la guerre elle a été vendue pour ferraille, elle avait plus de 40.000 Km

Je possède quelques photos en torpédo et en conduite intérieure.

Je viens de retrouver la trace de ce constructeur sur le Net.
 (...)
Au plaisir de vous lire et cordialement

Antoine-Gérard Dumortier

Message reçu le 14 mai 2011

Les souvenirs de mon enfance me remontent à l'esprit. Il est curieux de voir l'empreinte de la première auto de Papa. J'avais 3 ou 4 ans.....
(...)
Je me suis lancé dans une recherche de photos anciennes. Hélas, un incendie en 1941 en a détruit une partie, mais, je vais demander à l'un de mes fils de reproduire des photos sur plaques stéréo de la Cottin recarrossée en 1926/27 et non 1930 comme dit précédemment, période suivant la crise de 1929, et au cours de laquelle les dépenses superflues étaient bannies.... Nous connaissons aujourd'hui l'état d'esprit....

D'après les photos relevées sur le Net, la torpédo Cottin devait être du type 1924 Goeff Fullan, avec toutefois les phares à acétylène, et un 2ème pare-brise au niveau des strapontins, place que je partageais avec ma jeune sœur, tandis que mes 3 sœurs ainées occupaient la banquette arrière.

Une anecdote en passant, lors d'une crevaison, ma jeune sœur s'était écriée, très irrespectueusement :

   
"crotin, tu m'dégoutes....!" pas de quoi descendre en flamme une si noble marque.

Autre souvenir, mon père, toujours très pratique, avait chauffé au bain marie le biberon de sa petite fille en dévissant le bouchon de radiateur....lors d'un pique nique.

La torpédo n'avait que peu recours à l'électricité, et essuie glace ou exhausteur d'essence du réservoir d'essence (plus de 100 litres) se faisait par dépression quand on lâchait l'accélérateur. Inutile de dire que une route de nuit par pluie violente posait de sérieux problèmes.

Quant aux performances, mon père accélérait à fond dans les descentes (jusqu'à 65 km/h) pour s'effondrer dans la côte suivante après avoir dû jongler avec le double débrayage pour rétrograder jusqu'en 1ère !!!! il fallait être expert.

Je suis à ce jour très centré sur la généalogie et viens vous demander la descendance de votre arrière grand père, (...) Je suis moi même 15 fois arrière grand père.... les familles nombreuses du Nord.

J'en reste là.
Bien cordialement,

Antoine-Gérard

Message reçu le 17 août 2011

Voiture arrière Cher Monsieur, un de mes gendres vient de me communiquer un tirage de "la Cottin" prise près de Craonne vers 1926 lors d'un voyage vers les sites militaires qu'avait connus mon père lors de la grande guerre. Comme annoncé je vous la communique (...)
Avec mon meilleur souvenir, A.D.

Un peintre amateur inspiré par Cottin & Desgouttes

Hamid Souary - Cottin & Desgouttes Hamid Souary aime peindre des avions, des motos, des voitures de collection... Inspiré par les images du site, il a réalisé ce magnifique tableau Cottin & Desgouttes (acrylique sur bois).

Boutons de manchette

 Boutons de manchette La petite-nièce de Pierre Desgoutte nous a fait parvenir cette photo de boutons de manchette "Cottin & Desgouttes".

G. Dessornes

G. Dessornes de Californie nous écrit : Des moteurs Cottin-Desgouttes étaient utilisés sur les projecteurs de DCA Breguet -150 cm, dont un quatre cylindres 50-80CV qui avait un régulateur de vitesse attaché a l'arbre a came. L'ensemble moteur-dynamo était monté sur un Berliet 4 cylindres bi-blocs jumelés de 21 CV fiscaux et de 26 cv au frein. Debit dynamo 110 v a 200 A.

Ces quelques pages du  MANUEL DU GRADÉ DE D.C.A. de 1940 donnent des détails sur ces projecteurs.

moteur couverture manuel DCA 1940.jpg (142618 octets)     moteur pg 614.jpg (119585 octets)     moteur pg 615.jpg (129892 octets)     moteur pg 616.jpg (137485 octets)

Didier Riu

Cottin Desgouttes.jpg (860556 octets)

Didier Riu nous écrit : "Je vous transmets ci-joint une photo de Cottin Desgouttes.La photographie a été prise en 1913 en Algérie (environ d'Oran). Elle appartenait à mes arrières grands parents Louis Lucien COUETTE et Adèle Aimée JOLIMOY."

Moteur cherche châssis !

CottinDesgouttes0004.JPG (345841 octets) CH Valkan nous a récemment envoyé un courriel. Il possède un moteur Cottin Desgouttes 4 cylindres 100x160 et un radiateur.
CottinDesgouttes0002.JPG (340994 octets) CottinDesgouttes0003.JPG (327294 octets) Il pense qu'un châssis a chaînes Cottin Desgouttes aurait été vendu (aux Pays-Bas)  il y a 10 ans ou plus. Il dispose de photos de ce châssis : on y voit la boîte de vitesses, les essieux avant et arrière et la colonne de direction. Il  n'y a pas de moteur, et les roues ne sont pas des originaux.

M. Valkan souhaiterait entrer en contact avec le propriétaire de ce châssis. Si vous pouvez l'aider, envoyez lui un

Insignes

image

Jean-Philippe Haas écrit : "Je suis collectionneur d'insignes de boutonnière, broche ou épinglettes de voitures ou motos original. J'ai une collection de plus de 5000 pièces. Si vous avez se genre d'articles je suis acheteur."

Si vous souhaitez lui répondre, envoyez nous un  et nous le ferons suivre.

Ellen Stoddart

Ellen Stoddart nous écrit depuis l'Australie : "Je fais des recherches sur l'histoire de ma famille, et j'essaie d'établir quelle était la première automobile achetée par mon grand-père  (William T. Allen, de "Boorook", Woorndoo, Victoria, Australie). Un de mes oncles m'a dit que la première voiture fut achetée en 1914. Mon grand-père a certainement eu plusieurs Cottin-Desgouttes, il changeait de voiture tous les un ou deux ans (mes oncles et tantes parlent de Cottin "degoos") Un de mes oncles dit avoir racheté une Cottin Desgouttes 1926  à mon grand-mère vers 1928, quand mon grand-père acheta une berline pour la famille.

J'ai retrouvé une vieille photo d'une voiture devant notre propriété dans le Western District de Victoria qui pourrait avoir été prise vers 1914. Toutefois, il y avait sept enfants dans la famille, nés entre 1908 et 1920, et il est difficile d'identifier lesquels sont sur la photo. En supposant que les trois enfants sont ma mère (1910), ma tante (1908) et mon oncle (décembre 1911), ceci pourrait être la voiture de 1914.

BBKcar.jpg (194253 octets) Pourriez-vous déterminer s'il s'agit bien d'une de ses Cottin - Desgouttes, et si oui de quelle année et de quelle type. Une tante plus jeune (1914) pense que la première voiture qu'il acheta était une Austin."

Malheureusement il est difficile de donner une réponse, la vue de côté ne donne pas beaucoup d'informations sur le type de voiture. Toutefois, ceci pourrait bien être une Cottin-Desgouttes 1912-1913, et il y a plusieurs voitures similaires sur le site.

Gérard Gantelet

Auto oncle LEBREs.jpg (224342 octets) Gérard Gantelet nous a envoyée cette photo. Il écrit :"La photo de famille ci-jointe a été prise dans les années 20 et la belle voiture qui y figure appartenait à mon oncle Joseph LEBRE qui habitait à Aix-en-Provence. Sachant qu’il a possédé une Cottin & Desgouttes, pouvez-vous m’indiquer s’il s’agit du véhicule qui figure sur ce cliché."

Effectivement, il s'agit d'une Sans-Secousse, modèle 20 chevaux de 1928/1929 (type "O"). Une voiture de ce type figure se trouve dans la rubrique Documentation

Une Cottin-Desgouttes s'affiche à Bordeaux

Beauregardm.jpg (83267 bytes) Jean-Pierre Got, affichiste à Bordeaux, nous a envoyé cette image. Il écrit : "C'est la Cottin-Desgouttes de 1907 que j'ai choisie pour ma nouvelle création d'affiche de Château Beauregard, un cru réputé de Pomerol. La devise de ce grand cru de Bordeaux "La tradition de l'excellence", m'a orienté vers ce véhicule d'aspect à la fois sportif et distingué. "L' invitée", c'est le nom de cette affiche commerciale de format 50 x 70 cm, a été tirée à 500 exemplaires seulement signés et numérotés". Visitez son site.

Famille Mamet

1922Cottin_Desgouttes.jpg (47109 octets) "1922, c'est l'année où Paul, mon grand frère qui, à cette époque, était beaucoup plus grand que moi, passait son permis de conduire sur la Cottin Desgouttes à moins que ce ne soit sur la Peugeot décapotable." 

Voir le site des "Familles Mamet, Thibaut et familles du Nord"

Jean-Jacques Megret

Docu0001.jpg (65526 octets) Photo envoyée par Jean-Jacques Megret

Philippe Sauvestre

Philippe Sauvestre (membre de l'Amicale Auto-Union France) nous a envoyé cette photo.  

Père Etienne Constantin auto Cottin Desgouttes.jpg (138358 bytes) Il s'agit du Père Etienne Constantin (séminariste) dans une Cottin-Desgouttes (torpédo 6 places sur châssis 3 litres tourisme). La photo pourrait avoir été prise dans le département du Lot et Garonne (Villeneuve-sur-Lot ou Agen ?) ou peut-être à l'occasion d'un voyage en Suisse.

Si vous reconnaissez le lieu de la photo, merci de nous envoyer un .

Gérard Heurtault

Gérard Heurtault nous envoie cette photo de son Grand Père dans une Cottin-Desgouttes. Il écrit :

CottinDesgouttesHeurtault.jpg (344490 bytes) "Ce témoignage date vraisemblablement de 1927, et en tout avant 1929. Mon Grand Père est au volant et écrit à sa Grand Mère qu'il vient de réparer cette auto.  A ses côtés se trouve M Caisson, patron du garage Gerland Automobiles à Lyon et dans lequel il travaille comme mécanicien.  Je ne peux situer plus précisément le lieu et la date de cette photo. Quant au véhicule, la Fondation Berliet que j'ai interrogée il y a quelques années m'avait identifié un torpédo sport type Grand Prix de 16 CV de 1925."

Peter Marshall

CDdemonpereen1935.jpg (80389 octets)

Peter Marshall nous précise que son père possédait une Cottin & Desgouttes qui fut re-carrossée en 1935. Une description de la voiture parut dans la revue "Autocar" du 14 juin de la même année. Elle avait un moteur six-cylindres de 80 x 130 mm. L'empattement est d'environ 3450mm, et les voies avant et arrière font 1475mm et 1435mm. Malheureusement, le moteur fut perdu pendant la guerre (vraisemblablement transformé en ferraille) et la voiture est maintenant équipée d'un moteur Stutz à 8 cylindres en ligne. La voiture appartient maintenant à un collectionneur au Pays de Galles et sera bientôt de nouveau prête à rouler.
Merci à Peter Marshall pour ses nombreuses contributions au site.

Une rue Cottin-Desgouttes

i5010002.jpg (64828 bytes)  ... ou plutôt une allée dans une résidence privée à Thiais (Val de Marne).